asterre

La terre : un matériau naturel et contemporain

La terre est un matériau de construction des plus anciens et des plus durables, offrant de nombreuses possibilités de mise en oeuvre :
pisé, torchis, bauge, adobe, bloc de terre comprimée, enduits, terres allégées, terre coulée...

En France, traditionnellement, la terre a été utilisée pour la construction sur une bonne part du territoire, comme simple mortier d’assemblage des maçonneries de pierre, en enduit, en remplissage d’ossature bois et de planchers (torchis…) ou en mur porteur (pisé, bauge, adobe…). Avec l’industrialisation progressive de la construction, ces savoir-faire traditionnels ont peu à peu disparu.

La terre crue connaît un regain d’intérêt depuis les années années soixante-dix, avec une véritable poussée depuis quelques années au regard notamment des problématiques du développement durable. La connaissance du matériau est aujourd’hui plus ne, les techniques s’améliorent, se modernisent et se développent, orant un très large panel d’applications dans le bâtiment.

 

Construire en terre aujourd’hui

C’est préserver une culture et des savoir-faire :

La connaissance des techniques traditionnelles constitue un moyen de faire vivre la richesse de notre patrimoine en terre crue dans ses diversités culturelles et régionales. Le comprendre, le restaurer et l’améliorer pour qu’il continue de traverser les siècles et d’habiter nos paysages…

C’est favoriser le développement d’une lière :

En revalorisant et en transformant leur savoir-faire, les professionnels de la construction en terre (producteurs, centres de formation, ingénieurs, architectes, artisans…) s’associent autour d’un matériau séculaire en favorisant la recherche et des techniques innovantes pour l’habitat de demain.

 

La terre pour un habitat écologique et sain

C’est préserver l’environnement

La terre crue nécessite peu d’énergie grise pour sa transformation. Il est très souvent possible d’utiliser une terre disponible localement, parfois prise sur le site même de la construction. C’est un matériau abondant, facilement disponible et accessible au plus grand nombre.

Une terre déjà mise en oeuvre peut être réutilisée directement et indéniment. En n de vie d’une construction, elle pourra sans nuisance retourner dans le sol d’où elle a été extraite.

C’est esthétique

La terre crue permet une grande variété d’aspects de surface selon les modes de mise en oeuvre, depuis des parois brutes à des surfaces nement travaillées. Le professionnel joue avec la plasticité du matériau, de ses textures et une large variété de couleurs d’argile : il n’y a pas de limite dans la créativité d’un décor en terre. Le matériau terre porte en lui son esthétique. Il a en lui la force de quelque chose de simple, de réel, compréhensible par tous.

C’est améliorer notre confort

La terre crue est un matériau à forte inertie thermique, qui permet de stocker de la chaleur ou de la fraîcheur et de réguler les changements de température entre jour et nuit.

Elle permet également d’absorber une quantité d’humidité plus importante que la plupart des autres matériaux de construction.

A ce titre, la terre crue contribue à limiter les dépenses énergétiques, à réguler l’hygrométrie et améliore le confort intérieur.